photos Harley PAT

 

«Aller plus loin»

c’est le titre de mon témoignage, car l’expérience que
j’ai faite m’a poussé à aller plus loin dans ma vie…
Je suis né en 1956 dans le sud de l’Alsace et dans ma vie, la priorité
était la musique. Je voulais en faire mon métier, réussir, quoi !
J’aimais tout ce qui gravitait autour de ce milieu et tout naturellement
la drogue, le sexe et l’alcool prenaient une place importante dans ma vie.
Dans cette recherche de bien-être et d’ambiance, la musique devenait plus
qu’un simple moyen, c’était une vraie passion, et avec mes amis nous avions
monté un groupe et nous travaillions d’arrache-pied en vue de concerts et de festivals rock.
Je suis batteur et le groupe dans lequel je jouais marchait bien.
Nous avions signé un contrat avec une maison de disques, puis enregistré
un album et participé à diverses émissions de télé régionales.
Nous avons également participé au festival de jazz de Montreux en Suisse
puis à un tremplin national musical dans un endroit mythique, le «golf Drouot»
à Paris, où passaient tous les grands artistes et groupes français dans les années 80.
Bref, tout m’encourageait à persévérer dans ce domaine-là.

Mon epouse me quitte

Mais arriva le temps où mon épouse me quitta pour un autre homme après
12 années de vie commune. Peut-être avais-je pris trop peu de temps pour elle?
… sans doute que je l’avais mérité, puisque de mon côté, je passais le plus
clair de mon temps libre dans le local de répétition et bien souvent dans
les bras d’autres femmes. J’étais adultère, c’était plus fort que moi,
je ne pouvais m’en empêcher. Alors, elle est partie.
Par la suite, les circonstances ont fait que j’ai dû quitter mon groupe
et je me retrouvais tout seul.
Pourtant, dans ma solitude, je cherchais Dieu, je pensais qu’il existait et
cette soif de connaître la vérité me poussait à m’intéresser à la parapsychologie,
aux philosophies orientales, à la réincarnation, aux voyages astraux et au yoga.
Je ne pouvais pas croire que nous étions sur terre par hasard, il y avait
certainement un «après… la vie». Je pratiquais aussi les sciences divinatoires
car je pensais que si Dieu existait il pourrait me parler par ce moyen-là !…

Rencontre avec Jocelyne

Je fréquentais alors une bande de célibataires et je faisais la fête presque
tout les soirs. C’est là que j’ai rencontré Jocelyne, qui elle aussi aimait
la fête et «fumer un petit pétard» de temps en temps. Très vite nous nous
sommes fréquentés, puis nous avons vécu ensemble. Le résultat ne s’est pas
fait attendre: Franck, notre fils, est né.
Et c’est à la maternité que Jocelyne a fait la connaissance d’une femme
qui lui parlait de Jésus… Intéressée, elle a commencé à fréquenter une assemblée chrétienne.
Moi, ça ne m’intéressait pas et de toute façon ma vie avec Jocelyne n’avais
rien changé à mon but dans la vie et à ma manière de vivre.

Re-musique

J’ai arrêté mon instrument, la batterie, et j’ai formé mon propre groupe en
passant derrière un micro en tant que chanteur.
Après 3 années de travail acharné tant sur le plan musical qu’avec mon manager
(rendez-vous avec des producteurs parisiens, etc…) nous avons commencé
à faire des concerts et nous participions de nouveau à diverses émissions télé,
bref ça re-commençait à bien marcher pour nous… Je pensais que cette fois-ci,
je tenais le bon groupe et que nous allions atteindre notre objectif…
mais dans mon coeur et dans ma vie rien n’avait changé, j’étais toujours
à la recherche d’un… quelque chose !…

Incroyable

Un jour, Jocelyne insista pour que je l’accompagne à une soirée pour écouter
un prédicateur australien parler de l’évangile.
J’ai accepté, mais je lui ai bien dit que ça serait la seule et unique
fois que je l’accompagnerais, car ça ne m’intéressait pas.
Arrivé dans cette salle, et après quelques chants que l’auditoire entonnait,
j’étais mal à l’aise car je sentais réellement une présence
(et aujourd’hui je sais que c’était la présence de Dieu)…
je me rappelais mes pratiques occultes du passé, ma manière de vivre et
ça me troublait intérieurement.
A ce moment-là, j’avais vraiment envie de quitter la salle!
Mais dans un sursaut de lucidité, j’ai parlé à Dieu et je l’ai mis au défi:
«Seigneur, si tu es vraiment là , il faut que tu me le montre, sinon je pars».

A cet instant précis, c’est comme si une présence tombait littéralement sur moi,
je me sentais incroyablement bien ! Je venais de réaliser que Dieu existait et
qu’il avait instantanément répondu à ma prière. Vers la fin de la soirée,
le Pasteur a demandé qui voulait faire une rencontre personnelle avec Dieu.
J’ai levé la main et je me suis approché de lui avec d’autres personnes.
J’ai demandé sincèrement pardon à Dieu pour toutes mes fautes.
Le pasteur a prié pour nous tous, et pour moi. L’incroyable arriva:
instantanément j’étais convaincu, je savais que j’étais libre de la drogue,
libre de l’adultère. Je me sentais tout neuf, entièrement transformé !
J’ai appris plus tard que la Bible appelle cela la nouvelle naissance.
Ce soir-là, j’avais expérimenté pour la première fois dans ma vie la réalité
de la puissance d’un Dieu vivant, réel qui agissait concrètement en moi.
Après cette expérience, mes motivations n’étaient plus les mêmes, j’avais envie d’autre chose.
J’ai donc quitté mon groupe et j’ai changé ma manière de vivre.
Très vite, Jocelyne et moi nous sommes mariés, j’ai repris mon métier de coiffeur
et je me suis mis à mon compte comme coiffeur à domicile.
Quelque temps plus tard, nous avons eu la joie d’accueillir notre fille Océane
et nous vivions enfin une vie de famille équilibrée. Je me suis engagé dans un
groupe gospel et la musique devenait pour moi simplement une manière d’exprimer ma foi .

La moto

Entre mes visites chez mes clients, je m’arrêtais très
fréquemment dans les concessions moto, car j’avais
très envie d’en posséder une. Malheureusement, je
n’avais pas le permis moto. Mais à mon 45ème anniversaire,
Jocelyne était d’accord pour que je m’inscrive
pour passer le permis. Yé! yé! yé!… Super!
J’en avais tellement envie !
2 ans plus tard est né le moto club «the way» et
maintenant, j’ai ce désir de partager dans le milieu
des motards et bikers mon expérience faite avec
Dieu, de témoigner que rien ne lui est impossible et
qu’avec Jocelyne nous avons le bonheur de servir
Celui qui nous a arrachés aux griffes des ténèbres…
Jésus-Christ.

Un choix a faire

Si vous désirez vous aussi faire une expérience personnelle
avec Dieu, la Bible dit qu’il faut s’approcher
de lui, rechercher sa face, qu’il ne met pas dehors
celui qui vient à lui en toute honnêteté et avec un
coeur repentant.
Reconnaissez que vous avez besoin de lui, que vous
êtes pécheur, regrettez sincèrement vos fautes, votre
désobéissance à Dieu, votre attitude rebelle envers
lui. Demandez à Dieu son pardon, invitez-le simplement
dans votre vie et il saura vous guider, il sera
pour vous un ami précieux.


>> Retour aux témoignages

Sortie

the way
Sortie du 21.07.2018
Raod Captain : Laurent B...
Sortie du 18 et 19.08.2018
Balade en Suisse chez Je...